L’APEC publie une enquête sur l’emploi cadre dans les différentes Métropoles françaises. Lyon et Toulouse ressortent comme les villes qui allient le mieux le dynamisme économique et la qualité de vie.

Enquete APEC : métropolisation et emploi cadre

Emploi cadre : la qualité de vie ET le dynamisme

Les cadres privilégient aujourd’hui le dynamisme économique mais ils n’oublient pas la qualité de vie. Parmi les 14 métropoles que l’APEC a utilisé pour obtenir l’avis d’un panel de 3500 cadres du secteur privé, Lyon et Toulouse apparaissent comme les seules qui combinent à la fois le dynamisme en matière d’emploi et une excellente qualité de vie.

 Les métropoles concentrent l’emploi cadre

Six cadres du secteur privé sur dix travaillent déjà ces 14 métropoles françaises, et même cinq sur dix dans les huit plus importantes qui sont :

  • Grand Paris
  • Lyon
  • Aix-Marseille-Provence
  • Lille
  • Toulouse
  • Nantes
  • Bordeaux
  • Grenoble

Lyon et Paris sont reconnues comme les plus dynamiques et attractives, Alors que Bordeaux, Montpellier, Nantes et Toulouse sont plutôt reconnues pour leur qualité de vie.

Ce qui plait aux cadres

Dans les éléments d’attractivité majeurs, cités par plus d’un tiers des sondés, on retrouve :

  •  La proximité avec la nature,
  • Le lien vers les réseaux de transport nationaux et internationaux,
  • La densité et la diversité des entreprises,
  • L’offre de loisir importante et diversifiée.

Il est par contre assez étonnant que les critères suivants ne soient cités par moins de 20% des cadres interrogés :

  • La présence d’entreprises innovantes,
  • La possibilité de création d’entreprises,
  • Le faible taux de chômage,
  • la richesse de l’offre d’enseignement supérieur.

Téléchargez l’enquête complète de l’APEC sur l’attractivité des métropoles et l’emploi cadre

Lire un article sur le sujet dans Challenge

Share