Etre sûr de soi pendant l’entretien d’embauche est la meilleure façon de réussir votre embauche, bien plus qu’un CV performant ou qu’une excellente expérience.

Règle n°1 : bien être et confort

Evitez les vêtements neufs si vous n’avez pas encore l’habitude de les porter et ceux qui vous gênent : vous risqueriez de vous sentir mal à l’aise.

A bannir également : les habits trop serrés, les chaussures achetées la veille, et autres élastiques mal placés qui peuvent vite devenir insupportables.

Règle n°2 : s’adapter à l’entreprise

Lors de vos recherches, pour la rédaction de votre lettre de motivation et la préparation de votre entretien, vous avez réussi à cerner l’entreprise et ses différents codes. Ces éléments peuvent vous aider. Si vous avez eu des contacts avec des membres du personnel, c’est le moment de mettre à profit ces rencontres : adaptez-vous aux codes vestimentaires de l’entreprise dans laquelle vous souhaitez travailler.

Dans le cas contraire, faites « marcher » votre bon sens : on ne vend pas un parfum habillé en jogging ni une paire de baskets habillé en robe de soirée !

Règle n°3 : en cas de doutes, adopter des basics

Vous avez des doutes concernant votre style, vous n’êtes pas certain de vos choix vestimentaires : préférez la sobriété en misant sur le classique « passe partout ».

Excepté certains secteurs où l’originalité vestimentaire est un atout (mode, graphisme, milieu artistique…) optez pour le « costume – cravate » pour les hommes et le tailleur pour les femmes.

A éviter

  • Les couleurs « criardes »
  • Une tenue vestimentaire trop chic : vous ne devez pas gêner votre interlocuteur
  • Un « aspect » négligé, trop décontracté : là aussi vous risquez de choquer

Trop de bijoux, un maquillage « chargé » et une jupe trop courte : inutile de vouloir provoquer !

Attention ! Malgré tout, vous ne devez pas vous sentir « déguisé ». L’essentiel est de rester vous-même et d’aborder votre entretien d’embauche avec aisance, tout en étant en accord avec votre recruteur.

 

Règle n°4 : pensez à la communication non verbale

L’entretien est un dialogue, ce qui suppose un échange. Lors de ce « face-à-face », tout est observé : nos gestes, notre attitude ont alors leur importance. Le recruteur est aussi là pour voir, entendre, sentir et ressentir. Que nous le voulions ou non, nos gestes sont le reflet de notre personnalité !

Le mouvement des mains

  • Paumes cachées : cela traduit la menace et une certaine colère. C’est également le signe d’une grande énergie.
  • Paumes parallèles, perpendiculaires au corps : le candidat est attaché à son argumentaire.
  • Paumes tournées vers le haut : signe de partage et de bienveillance, le candidat est ouvert au dialogue.
  • Paumes tournées vers le bas : signe d’apaisement, mais aussi de lourdeurs et d’une volonté de domination.
  • Paumes en avant, bras le long du corps : les mains sont vides et marquent l’incapacité et l’impuissance face à un évènement.
  • Paumes en avant vers autrui : geste de protection, de refus.

La posture

  • Buste penché en avant, mains ouvertes, un pied devant : le candidat est intéressé par le discours de son interlocuteur, il recherche partage et échange.
  • Regard et buste de travers, tête en recul, bras croisés : il se sent menacé, il adopte une attitude de fuite et de menace.
  • Tête haute, bras et jambes ouverts, thorax en avant : le candidat a une image de lui surdimensionnée.
  • Tête inclinée, épaules basses, bras et coudes resserrés, jambes croisées : il exprime sa timidité, il cherche à éviter le conflit.

Les attitudes à éviter

  • Les bras ballants, le corps avachi sur une chaise : adoptez une posture droite, vous serez bien plus convaincant.
  • L’air tendu, le visage crispé : il est très important d’être détendu afin de répondre clairement aux questions et idéalement, en poser.
  • Le regard fuyant : il faut impérativement regarder une personne droit dans les yeux lors d’un dialogue.
  • Un comportement hautain : signe d’arrogance aux yeux des recruteurs, cela traduit également un manque de confiance en soi.

Et n’oubliez pas d’être ponctuel : le retard dénote un comportement désintéressé pour le poste et une attitude désinvolte. Bon courage, et quoi qu’il arrive conservez votre naturel !

Share