Le CDI intérimaire est entré en vigueur en mars 2014 et Randstad et Adecco viennent chacun de signer leur premier contrat de ce type.

Fonctionnement du CDI intérimaire

Ce nouveau contrat de travail, négocié en 2013 entre les partenaires sociaux, permet de réaliser des missions d’intérim tout en ayant un Contrat à Durée Indéterminée. L’entreprise de travail temporaire continue de verser un salaire entre les missions, mais le salarié s’engage à rester à sa disposition pour d’autres missions d’intérim ou des formations qualifiantes. Ce salaire entre les missions ne pourra pas être inférieur au smic pour les ouvriers et employés, au smic + 15% pour les techniciens et agents de maîtrise et au smic + 25% pour les cadres.

Les premières signatures

Pour Randstad il s’agit d’un électricien de 25 ans. Pour Adecco c’est un spécialiste de la plasturgie qui commencera par une mission d’intérim au sein du groupe Courbis.

Les avantages

Pour le salarié, ce contrat permet de sécuriser sa situation et a pour but de lui faciliter l’accès au logement et aux prêts bancaires. Pour l’entreprise de travail temporaire, cela lui permet de fidéliser certains de ses travailleurs temporaires et de les faire monter en compétences par des formations.

Les inconvénients

Même si cette stabilité contractuelle est bonne pour le salarié, il est à parier que les objectifs ne seront pas atteints pour l’accès au crédit immobilier. Avec le risque de faire retomber son salaire à un niveau proche du smic à tout moment, on peut imaginer que le banquier ne se risquera pas à autoriser des niveaux importants de remboursement mensuel.

Les inconvénients pour l’entreprise de travail temporaire existent aussi puisqu’elle s’engage et prend le risque financier de l’embauche. Elle conserve le problème du délai de carence obligatoire entre deux missions dans une même entreprise, et la limitation des missions à 18 mois chez un même client.

Ce type de contrat risque de n’être réservé qu’à une élite de travailleurs temporaires, oeuvrant sur des secteurs où il est quasiment certain de retrouver des missions, c’est à dire  ceux qui pourraient obtenir des CDI traditionnels !

Voir quelques articles sur La Croix, Courriers cadres, ou 20 minutes.

 

Share